SANTÉ

par horamagazine

HYGIENE DE VIE

Peut-on faire le Ramadan on étant enceinte ?



Le mois du Ramadhan c’est un mois sacré qui fait partie des cinq piliers de l’islam beaucoup de questions reviennent chaque année quand on est malade ou en voyage peut ont en être dispensé?

Mais qu’en est-il pour les femmes enceintes ? Peut-on faire le Ramadan quand on est enceinte ? Les femmes doivent-elles suivre un régime alimentaire adapté ?

 

Le Coran nous a enseigné que /

Durant le jeûne du Ramadan, la personne doit s’abstenir de manger, boire durant la journée car c’est une façon de se purifier et de contenir ses passions ainsi que le désir en soi.

Néanmoins, pour éviter de mettre en péril la santé des personnes, le Coran dispense les femmes enceintes et les malades.


Elles peuvent, si elles le souhaitent, respecter le jeûne, soit en l’interrompant quand elles le veulent soit en le reportant pour plus tard. Certaines femmes supportent mieux que d’autres le fait de moins manger ou de manger de façon décalée mais il existe toujours un risque d’hypoglycémie, et donc de nourrir de manière insuffisante le bébé.


Adopter vos habitudes alimentaires  

Pour celles qui veulent suivre le ramadan de façon décalée, il va falloir adopter un changement dans vos habitudes alimentaires.

Un jeûne absolu est dangereux pour le bébé car il risque de souffrir de déshydratation, manquer de liquide amniotique et la maman peut, à terme, souffrir de complications (problèmes de reins, coliques néphrétiques, nausées, vertiges).


Pour le 1er repas, celui du soir qui vient rompre le jeûne de la journée : il est important de calmer les sensations de soif et de faim et c’est pourquoi ce repas doit se composer d’aliments sucrés pour nourrir rapidement l’organisme et ainsi récupérer de la journée.

Ce repas est généralement constitué de dattes, de boissons chaudes comme le thé ou le café, de noix.

Attention, ce repas ne doit pas être trop lourd car il est suivi de près du 2ème repas.


Pour le 2ème repas, c’est le dîner proprement dit et il est consommé 2 à 3 heures après le 1er repas.

Ce n’est pas un repas très lourd car les aliments consommés lors de ce repas vont être stockés et non assimilés par l’organisme. De plus, si vous mangez « trop lourd », vous aurez faim à votre réveil et vous risquez de sauter le petit déjeuner.

Au lieu de manger un couscous ou un tajine, pourquoi ne pas opter pour potage, de la viande blanche ou encore du poisson accompagné de légumes et d'un féculent ?


Enfin, le 3ème repas est le petit déjeuner qui précède le jeûne de la journée.

Il est extrêmement important de ne pas sauter ce repas car il va aider votre organisme à faire des réserves pour la journée, il puisera ce qu’il lui faut en terme d’énergie.

De facto, tout est presque permis : fromages, viandes, féculents, sucres rapides, soupes.

Hydratez-vous le plus possible pour réaliser des réserves d’eau.


Le plus important, pour vous les femmes enceintes, est de ne pas être déshydratée, d’avoir une alimentation variée, de ne pas négliger les protéines, les acides gras et le fer (haricots secs, viande, noix).

Un bon équilibre alimentaire vous sera bénéfique pour un bon accouchement

Article du  Docteur en Gynécologie- Samia / L- Paris- FRANCE 

You may also like

Laissez un commentaire

Magazine Féminin Algérien Amazigh Maghrébin Africain Arabe International

ARTICLE RÉCENT

contact

  1.  

Rédaction

Abonnez-vous

 

Newsletter

L'actualité de horamagazine.com dans votre boite mail

Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer notre newsletter. Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter. En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits 

Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer notre newsletter. Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter. En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits 

@2022 – All Right Reserved. Designed and Developed by Hora magazine