SANTÉ

par horamagazine

TABACS ET CANCER / QUEL LIEN

    Tabac et cancer – quel lien ? –

    image

Jusqu’aux années 70, fumer était associé à la liberté, la cigarette à aujourd’hui mauvaise presse. Toutes les études ont démontré les effets nocifs du tabac, Le risque d’un fumeur est multiplié par 10 à 15 fois de faire un cancer du poumon mais pas que puisque fumer provoque 9 cancers sur 10.

Le tabac est responsable du cancer de la vessie, des cancers ORL (bouche, gorge, larynx ….etc. ), œsophage, estomac, pancréas, colon, foie et le cancer du col chez la femme. Une cigarette par jour suffit à augmenter le risque. 

La fumée de tabac contient entre 3000 et 7000 substances dont 60 au moins sont cancérogènes comme la nicotine, le monoxyde de carbone, les goudrons, l’azote, les nitrosamines ….etc.  sans oublier  les additifs . La cigarette est une véritable usine chimique et ces multiples produits pénètrent dans l’organisme pour causer de gros dégâts.

Le tabac à chiquer contient plus de nicotine que les cigarettes et provoque de nombreux type de cancer en particulier la bouche, la gencive, la langue.

Même constatations pour la chicha qui accroit fortement le risque de cancer du poumon ,des lèvres ,de la bouche ,du larynx ,le pharynx, la langue et la vessie .La chicha même occasionnelle reste nocive .

 

     image

Quels conseils pour arrêter de fumer ?  Selon l’OMS seuls 0,5 à 5% des fumeurs parviennent sur la base de leur seule volonté à arrêter la cigarette .Les tentatives de sevrage par la seule volonté se soldent souvent par un échec, du fait que la nicotine crée un état de dépendance à la fois physique et psychique. Il est donc primordial de se faire accompagner par des professionnels. 

Quelque soit la durée ou la quantité de tabac consommée , il n’est jamais trop tard de stopper sa consommation et bénéficier presque immédiatement d’effets positifs sur sa santé ,à titre d’exemple 20 mn après avoir arrêter ,la fréquence cardiaque et la tension artérielle chutent , 2 semaines à 3 mois ,la circulation sanguine  et la fonction pulmonaire s ‘améliorent  . Après un an, le risque de crise cardiaque diminue énormément et enfin après 5 ans le risque de certains s’amoindrit considérablement  

Le 1er conseil est : avant tout de ne pas commencer à fumer. 

Le 2éme conseil est : celui qui peut s’arrêter de fumer, qu’il arrête mais de préférence avec un accompagnement dédié (tabaccologue, psychologue).

Le 3éme conseil est : celui qui veut arrêter mais n’arrive pas il existe des alternatives, le but est de réduire les risques liés au tabac, ce sont des alternatives sans fumée qui ne brulent pas de tabac (chauffer sans combustion). 

Sans fumées, les alternatives émettent moins  de substances nocives par rapport à la fumée produite lors de la combustion du tabac tels que les patchs et les dispositifs électroniques.

Les substituts nicotiniques doivent être remboursés.

 

Pr Esma Kerboua / Cheffe d’unité Hommes    image

Service d’oncologie médicale 

Centre Pierre & Marie Curie – Alger

You may also like

Laissez un commentaire

Magazine Féminin Algérien Amazigh Maghrébin Africain Arabe International

ARTICLE RÉCENT

contact

  1.  

Rédaction

Abonnez-vous

 

Newsletter

L'actualité de horamagazine.com dans votre boite mail

Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer notre newsletter. Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter. En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits 

Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer notre newsletter. Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter. En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits 

@2022 – All Right Reserved. Designed and Developed by Hora magazine