FEMME HORA DU MONDE

par horamagazine

ANA BOTIN / PRÈSIDENTE DU GROUPE SANTANDER

Ana Botin 

Etre une Botin au sein du groupe Santander n'est pas une sinécure. Loin de là. C'est ce que révèle Ana Botin, l'actuelle présidente du géant bancaire, 

 

Suivons Son Portrait 

Ana Patricia Botín-Sanz de Santuola O'Shea, 

Née en octobre 1960 à Santander

Elle est une femme d'affaires espagnole.

Fille d'Emilio Botín, elle dirige depuis la mort de celui-ci en 2014 le groupe bancaire Santander.

En 2016, elle figure à la dixième place du classement des femmes les plus puissantes du monde selon Forbes, l'année suivante à la neuvième, en 2018 à la huitième, comme les deux années suivantes, et en 2021 à la septième.

Elle participe à la réunion du Groupe Bilderberg de 2009, 2010, 2015, 2016 et 2017

Ana Arrivée, après la mort de son père Emilio, à la tête du groupe Santander, une des premières capitalisations bancaires de la zone euro, l'héritière s'est forgé une réputation d'excellence.

Ana Botin a été nommée présidente exécutive de Banco Santander en septembre 2014. Aujourd'hui, Santander est l'une des banques les plus rentables et efficaces parmi ses pairs, desservant plus de 150 millions de particuliers et d'entreprises en Europe, en Amérique du Nord et en Amérique du Sud

Ana a commencé sa carrière chez JP Morgan à New York avant de rejoindre Santander en 1988 pour diriger l'expansion de la banque en Amérique latine. En 2002, elle est devenue directrice générale de Banesto en Espagne, avant de devenir PDG de Santander UK en 2010. Mme Botín est présidente de la Fédération bancaire européenne, membre du conseil d'administration de Coca-Cola Company et membre du MIT CEO Advisory Planche. Elle est également fondatrice et présidente de la Fundación CyD et d'Empieza por Educar, la filiale espagnole de Teach for All.

Une fois n'est pas coutume, la présidente du groupe Santander,

Aujourd’hui première entité financière de la zone euro en termes de capitalisation boursière, au coude à coude avec BNP Paribas, s'est ouverte à des confidences, racontant avec une franchise presque déconcertante ses débuts dans la banque et les années de difficile cohabitation professionnelle avec son père, le redoutable Emilio Botin, qui durant presque trente ans a régné sur l'empire Santander, avant qu'elle ne prenne la relève à sa mort, en 2014.

La très discrète banquière de 58 ans ,Souvent présentée comme l'héritière à la carrière toute tracée, nuance Si elle est entrée chez Santander, c'est après avoir travaillé huit ans chez JP Morgan à Wall Street parmi des équipes hypercompétitives, soucieuse d'affirmer qu'elle doit sa carrière à sa discipline de travail et que son statut de fille du patron ne lui aura permis ni piston ni passe-droit.

Bravo à vous chère madame ANA BOTIN une Hora parmi tant de horath dans le monde 

Hora félicite votre courage votre détermination et parcours brillantissime et vous nomme 

FEMME HORA DU MONDE 

You may also like

Laissez un commentaire

Magazine Féminin Algérien Amazigh Maghrébin Africain Arabe International

ARTICLE RÉCENT

contact

  1.  

Rédaction

Abonnez-vous

 

Newsletter

L'actualité de horamagazine.com dans votre boite mail

Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer notre newsletter. Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter. En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits 

Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer notre newsletter. Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter. En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits 

@2022 – All Right Reserved. Designed and Developed by Hora magazine