INFOS FLASH

par horamagazine

LA JOURNEE INTERNATIONALE DE L ENFANT

LE 01 JUIN / JOURNÉE INTERNATIONALE DE L’ENFANT 

Journée internationale de l'enfance est célébrée le 01 Juin 2022. De chaque année 

Journée des enfants est un jour fériée dans de nombreuses cultures pour les enfants. Il est également un jour politique de la lutte, qui est de se concentrer sur les besoins des enfants dans la conscience publique.
 
Journée des enfants remonte à la Conférence mondiale pour le bien-être des enfants en Août 1925, à laquelle 54 représentants de plusieurs États se sont réunis et la Déclaration de Genève sur protection des enfants adoptés.
 
La journée des enfants est désormais célébrée à des jours différents dans plus de 145 pays. Ainsi, un caractère global pour les droits de l'enfant doit être réglé 

Aux termes de la Convention un « enfant » est une personne âgée de moins de 18 ans, sauf dans les cas où les lois en vigueur définissent un âge inférieur. Dans certaines parties du monde, les États sont dans l’obligation de définir un âge de majorité inférieur, par exemple pour intégrer le monde du travail ou achever son école obligatoire ; dans d’autres, c’est toutefois la Convention qui interdit les peines de prison à vie sans possibilité de sortie ou la peine de mort pour les personnes ayant moins de 18 ans

 

Afin de protéger les enfants, elle édicte quatre « principes généraux » :

  1. La non-discrimination 
  2. L’intérêt supérieur de l’enfant 
  3. Le droit à la survie et au développement de soi 
  4. Le droit d’être entendu 

Ces principes sont les repères autour desquels s’articulent les droits de l’enfant dans le monde moderne et ils servent de base, avec les Protocoles facultatifs à la Convention, aux règles garantissant la protection, les chances d’épanouissement et l’égalité pour toutes les personnes mineures.

Quels sont les succès obtenus grâce aux accords ?

Depuis les accords, une législation sur la protection des enfants a été adoptée dans la plupart des pays en développement et des initiatives régionales et nationales sont nées en réponse aux problèmes du trafic d’enfants, du travail des enfants pénible et dangereux, des enfants sans domicile et des mineurs isolés. Après avoir signé les accords, des pays comme la Tunisie, l’Angola ou le Bangladesh ont ajouté à leurs constitutions des clauses en faveur des droits des enfants.

La reconnaissance du droit des enfants à la protection a conduit à une meilleure prise de conscience de leur vulnérabilité et à des initiatives significatives pour répondre aux abandons et aux abus, y compris ceux perpétrés par des institutions corrompues voire illégales ou même par de dangereux réseaux criminels.

Les chiffres :

  1. La pauvreté des enfants a été réduite de moitié depuis la signature de la Convention des droits de l’enfant.
  2. Grâce au soutien apporté aux soins maternels, le risque qu’un enfant meure avant son cinquième anniversaire a également été réduit de moitié depuis 1989.
  3. Selon la Banque mondiale, en 2020 seuls 8,2% des enfants en âge scolaire ne sont pas scolarisés, contre 17,6% en 1989.
  4. 56 pays ont interdit toute forme de punition corporelle contre les enfants depuis la signature de la Convention et au total 61 pays ont des lois l’interdisant.

Directement et indirectement, la Convention a amélioré la vie des enfants partout dans le monde, en suscitant un changement dans la législation en général et en créant une véritable prise de conscience de la vulnérabilité des enfants. On peut ainsi dire, sans peur de se tromper, qu’aucune convention n’a jamais eu un impact aussi puissant sur la qualité de vie des enfants dans le monde entier.

Le monde se bat pour faire respecter les enfants et soutenir les quatre piliers tout comme les 8 droits des enfants issus de la Convention des droits de l’enfant, et ce de manière globale.

Même s’il reste évidemment encore beaucoup d’obstacles au bien-être des enfants aujourd’hui, les trente années depuis l’adoption de la Convention ont été profondément marquées par des changements positifs dans les législations, les attitudes globales et avant tout la qualité de vie générale des enfants partout dans le monde. Améliorer leurs conditions de vie pour les trente prochaines années commence par nous en tant qu’individus et par les décisions que nous choisissons de prendre.

Bonne fête à tous les enfants dans le monde 

HORA mag /01 juin 2022

You may also like

Laissez un commentaire

Magazine Féminin Algérien Amazigh Maghrébin Africain Arabe International

ARTICLE RÉCENT

contact

  1.  

Rédaction

Abonnez-vous

 

Newsletter

L'actualité de horamagazine.com dans votre boite mail

Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer notre newsletter. Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter. En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits 

Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer notre newsletter. Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter. En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits 

@2022 – All Right Reserved. Designed and Developed by Hora magazine